Ceci n’est pas une sieste électronique II

La musique est géniale, le boum boum boum fait bien son boulot, s’insinue dans leurs corps les fait trembler comme il faut. Mais il y a les autres. Le pseudo-dentiste qui vient de finir son école de médecine et vient aborder Luxia sans fort se soucier d’être peu désiré. Une nana au demeurant pas méchante […]

Read More

Ceci n’est pas une sieste électronique I

L’aube s’est levée, le ciel est rose et doré, les voitures filent sur le périphe laissent des traînées argentées. Paris s’éveille, se secoue, baîlle et se gratte le nez. Dans les plus sombres recoins d’un musée, au-delà de la rivière des mots, entre l’Afrique, l’Amérique et l’orientale Asie, un homme est en train de chanter. […]

Read More

Promenade sur Trash Boulevards

21:54. Sur Paris la nuit tombe, le soleil est presque mort. Ça et là, d’infimes traces bleu marine subsistent sur fond de ciel noir et sale. Quelqu’un gueule en bas de l’immeuble – un vieillard. A propos de tomates cerises. A en juger par le ton de sa voix, ce n’est pas son fruit préféré. […]

Read More

Life in a taiwanese hostel. The evening laments of the plastic bags

“Ellie”. I sigh and remove my headsets, leaving the amazing world of Kliment’s dark techno to meet the gaze of my roommate. She’s staring at something over my shoulder, her lips pursued in a hard line : instantly, I know. Over the course of four months I’ve learnt to recognize that particular expression and what […]

Read More